top of page
Rechercher

L'ostéopathie et le syndrome prémenstruel : comment l'ostéopathe peut aider les femmes souffrant de SPM

Dernière mise à jour : 2 avr.

Le syndrome prémenstruel (SPM) est un ensemble de signes et symptômes qui surviennent chez certaines femmes durant la deuxième moitié du cycle menstruel, généralement quelques jours avant les règles. Ces symptômes peuvent inclure des douleurs abdominales, des maux de tête, une tension mammaire, des sautes d'humeur, une fatigue chronique, des problèmes de sommeil, des ballonnements ou encore une prise de poids temporaire. Chaque femme vit différemment ce trouble et cherche des solutions adaptées à ses besoins pour soulager ces douleurs. L'ostéopathie est alors une alternative de choix pour prendre en charge les femmes souffrant de syndrome prémenstruel.




Le rôle de l'ostéopathe dans la prise en charge du syndrome prémenstruel


L'ostéopathe est un professionnel de santé qui agit sur la globalité du corps humain pour rétablir son équilibre. Il possède une connaissance approfondie de l'anatomie, de la physiologie et de la biomécanique du corps, et utilise une approche manuelle pour effectuer des manipulations précises et ciblées sur les tissus (muscles, fascias, ligaments, tendons, organes, etc.).


L'évaluation initiale de la patiente par l'ostéopathe


Au cours de sa première séance avec une femme souffrant de syndrome prémenstruel, l'ostéopathe commencera par réaliser un bilan complet de la situation pour mieux comprendre les plaintes et besoins de la femme. Il évaluera ainsi le bassin, la colonne vertébrale et les viscères en lien avec le système reproductif, sans oublier l'état général et psychologique de la patiente.


Le traitement ostéopathique pour le syndrome prémenstruel


Le traitement ostéopathique proposé pour soulager les symptômes du syndrome prémenstruel peut varier d'une femme à l'autre. Chaque ostéopathe adaptera ses méthodes et techniques en fonction des spécificités de chaque patiente. Voici quelques exemples de ce que l'ostéopathe peut faire au quotidien :


  1. Soulagement des douleurs abdominales : Grâce à des manipulations manuelles du bassin, l'ostéopathe pourra rétablir un meilleur équilibre de cette zone, qui est souvent sujette à tensions et rigidité chez les femmes atteintes de SPM.

  2. Réduction des maux de tête : L'ostéopathie peut également aider à diminuer les maux de tête et migraines causés par le SPM, grâce à des techniques de mobilisation crânienne et cervicale.

  3. Amélioration du sommeil : L'ostéopathe pourra s'intéresser au système nerveux et à l'équilibre hormonaux de sa patiente lorsqu'elle présente des problèmes de sommeil liés au SPM.


Le suivi régulier et les conseils de l'ostéopathe


L'ostéopathie est un traitement à moyen et long terme. En fonction des besoins et de l'avancée du traitement, l'ostéopathe proposera des séances de suivi régulières avec sa patiente pour évaluer l'évolution de son état et adapter ainsi le traitement aux changements rencontrés. Durant ces rencontres, il partagera également ses conseils pour améliorer la santé globale de la femme souffrant de syndrome prémenstruel et lui permettre d'atteindre une meilleure qualité de vie.


Les conseils de l'ostéopathe pour mieux vivre avec le syndrome prémenstruel


Adapter son alimentation pour réduire les symptômes du SPM


Pour soulager les douleurs et autres symptômes causés par le SPM, l'ostéopathe peut recommander à sa patiente de revoir certaines habitudes alimentaires, comme :

  • Diminuer la consommation de café et de thé, qui pourrait accentuer les maux de tête et les troubles du sommeil associés au SPM

  • Favoriser une alimentation riche en fibres et en magnésium pour limiter les ballonnements et la constipation souvent rencontrés pendant cette période

  • Réduire les apports en sel pour éviter la rétention d'eau et la prise de poids temporaire liée au SPM


Pratiquer une activité physique régulière pour soulager le stress et les douleurs


L'activité physique est un excellent outil de gestion du stress, qui peut être à l'origine de nombreux symptômes prémenstruels. De plus, la pratique régulière d'exercices permet aussi un meilleur équilibre hormonal et musculaire pouvant contribuer à réduire les douleurs abdominales et dorsales fréquentes chez les femmes atteintes de SPM.


Maintenir un bon équilibre psychologique


Comme le syndrome prémenstruel peut s'accompagner de sautes d'humeur et d'anxiété, il est important de prendre en compte l'équilibre psychologique des femmes concernées. L'ostéopathe pourra proposer des solutions comme la méditation, la relaxation ou encore le yoga pour aider ses patientes à mieux gérer leurs émotions durant cette période difficile.


L'ostéopathie pour les troubles associés au syndrome prémenstruel


Dans certaines situations, le syndrome prémenstruel peut être accompagné d'autres troubles touchant la santé gynécologique et reproductive des femmes.


Voici quelques exemples de troubles où l'intervention ostéopathique pourrait être bénéfique :

  • Endométriose : Cette affection inflammatoire chronique provoque de fortes douleurs et crampes abdominales tout au long du cycle menstruel. L'ostéopathe pourra agir sur certains troubles associés à cette maladie, comme les douleurs lombaires et la tension du bassin.

  • Infertilité : Dans certains cas d'infertilité, l'ostéopathie peut venir en complément des traitements médicaux classiques en améliorant la circulation sanguine vers les organes reproductifs et en favorisant un fonctionnement harmonieux du corps entier.

 

16 vues0 commentaire

Comments


bottom of page